Personnages

J’ai récemment dessiné de nouveaux personnages pour le site Web d’Amélie Bibeau, l’auteure de la série Lili-la-Lune (elle écrit aussi la série Derrière le masque, pour laquelle j’ai récemment dessiné une couverture que je mettrai bientôt en ligne).

Evan Beauchemin
Marc Rioux
Pierrick Potvin

Parutions 2016 — Vents d’Ouest [2]

Le Héros - Olivier DescampsLe roman Le Héros vient de paraître chez Vents d’Ouest avec l’une de mes couvertures. J’avais réalisé celle du roman précédent, Le Némésis, et il s’agissait de reprendre le même personnage — une chose qui n’est pas toujours facile à réaliser quand on vise une certaine ressemblance tout en créant une nouvelle image. Pour assurer l’uniformité, j’ai aussi réutilisé la même palette.

Le final diverge pas mal des esquisses que j’avais réalisées comme coup d’essai. D’une façon comme d’une autre, le jeune homme ne se devait pas d’avoir une tête trop sympathique, car comme « héros » il est assez particulier dans cette histoire.

En plus grand, voici ce que ça donne :

Le Héros - Olivier Descamps
Le Héros – Version couleur

Lire la suite

Parutions 2016 — Éditions Tisseyre

Couverture DissidencePublié chez Tisseyre, le roman jeunesse Dissidence de Lyne Vanier se déroule dans une cité post-apocalyptique (Paris, pour ne pas la nommer) où la durée de vie des habitants est contrôlée par l’autorité en place. Les environnements varient, allant des logements urbains aux laboratoires aseptisés en passant par les souterrains insalubres. Une partie du récit se déroule dans le labyrinthe de tunnels communiquant avec le réseau du métro, et c’est ce genre de décor que devait représenter l’illustration. Une difficulté inattendue a été les vêtements : ceux-ci devaient être futuristes, mais pas trop — dans une cité fonctionnant en vase clos, je présume que la production de fringues devait reposer en partie sur le recyclage des tissus et des matériaux. En fin de compte, pour ne pas tergiverser, j’ai surtout essayé de rendre les caractéristiques des personnages. Mérédith a un peu l’air d’une guerillera alors que Yohan a un look plus médical, en référence à son travail. En arrière-plan de l’illustration se trouvent des soldats, tous identiques et partiellement masqués, une façon pratique de montrer l’absence d’individualité dans les rangs d’un ordre fasciste.

Dissidence, couverture
Dissidence (Tisseyre), illustration de couverture

Lire la suite