Horrifique 160

Retour aux sources!

J’ai commencé à publier mes illustrations dans le milieu du fanzinat québécois dans les années 90. Plusieurs sont parues dans Horrifique d’André Lejeune (alias Oncle Cthandré) où certains auteurs québécois ont par ailleurs fait leurs débuts. Le numéro 160 réunit trois auteurs qu’on surnommait à l’époque le Trio infernal : Hugues Morin, Natasha Beaulieu et Claude Bolduc — chacun étant devenu actif à sa façon dans le milieu de la science-fiction et du fantastique québécois par la suite. Pour l’occasion, j’y suis allée avec un thème lovecraftien classique.

Iä! Iä! Cthulhu fhtagn!

Cherchez le bon angle

Parmi les ressources offertes sur le Web, Reference Angle puise dans une banque de photos de gens ordinaires pour vous présenter celles qui correspondent à un angle du visage particulier qui vous intéresse. Orientez la tête du mannequin, sélectionnez vos préférences en matière d’âge, d’émotions ou d’accessoires, et lancez la recherche. Les résultats ne sont pas garantis si vos critères sont très étroits, mais il y a quand même un bon éventail de choix. (Honnêtement, le visage virtuel lui-même est déjà très pratique!)

Cette page très pratique est basée sur le concept d’Animal Photo Art Reference qui, comme son nom l’indique, fonctionne avec des têtes d’animaux. Choisissez n’importe quel crâne dans la liste, adaptez sa position, puis lancez une recherche en choisissant une espèce qui vous intéresse. Le crâne n’a même pas besoin de correspondre à l’espèce. Encore une fois, le modèle virtuel est très utile en lui-même, en plus des photos qui sont générées.

Turban

Modèle: Couverture de Vogue Brésil

Étude de visage

Modèle : Alexandra Bastedo (1946-2014)

Samson chez Tisseyre

Aux Éditions Pierre Tisseyre vient de paraître le roman Samson, le Taureau du Nord, de Daniel Mativat. L’illustration que j’ai faite s’inspire des affiches de cirque de l’époque. Fort heureusement, je n’ai pas eu à dessiner de femme à barbe ou de type étrange qui se plante des clous dans le nez. Cette histoire d’homme fort s’adresse aux adolescents.

Le résumé:

C’était une autre époque. Mais c’était hier… Un temps de misère. Des hommes brisés par l’usine, les terres de roches et les chantiers. Des femmes encabanées avec trop de petits à nourrir, à vêtir, à soigner, à aimer malgré tout. Une jeunesse qui ne dure pas. Des rides avant l’âge. Un monde gris… Malgré tout on s’accroche, on prie, on espère. On en a vu d’autres et on est faits forts. Forts comme Samson, ce garçon qui soulève des montagnes. Un garçon pas ordinaire. Un cœur gros comme ça. Des muscles d’acier. Un goût pour l’aventure. Un petit gars du coin qui nous fait rêver en couleur. Qui nous rend notre fierté et le goût de conquérir le monde. Une légende qui vaut la peine qu’on la raconte… Alors, écoute bien et tâche de te souvenir. Parce que Samson c’est toi, c’est moi, c’est nous.

Kintsugi… et lurelu 45-1

Le numéro printemps-été de la revue Lurelu, consacrée à la littérature jeunesse, vient de paraître. Ce trimestre, deux nouvelles gagnantes du concours littéraire y sont publiées. L’une d’elles a été illustrée par moi, et j’avais publié un petit billet à cet effet il y a plusieurs semaines pour montrer le concept. Voilà le résultat final. Le texte d’Isabelle Grenier s’intitule « Les fissures d’or » en référence à l’art du kintsugi.

Floralie

Un autre essai de motif floral italien, cette fois aux crayons.

Passe-temps

Début de printemps très tranquille. J’ai ressorti mes aquarelles.

Clash sous la glace

Le deuxième roman de la trilogie de Jean-Pierre Guillet, « Le Monde du Lac-des-glaces », est paru chez Tissyere sous le titre Clash sous la glace. Comme pour le premier volume, j’ai réalisé la couverture de ce roman d’aventures qui se déroule dans le monde secret des souterrains antarctiques.

Le résumé:

Depuis qu’il a survécu au naufrage du Lion de Mer, en Antarctique, Jean-François Ferron affirme avoir découvert un univers fabuleux dans le lac subglacaiaire Charcot. Et voilà que des géologues en ramènent des créatures étranges, dont ce bipède juvénile nommé Linné. La controverse est lancée! Peut-on poursuivre la recherche de métaux rares dans ce nouvel écosystème au risque de le détruire? Est-il souhaitable de continuer à capturer et étudier les animaux des profondeurs? Et si Linné était intelligent, comme le prétend Jean-François et comme le soupçonne Gaëlle, chargée du petit être au zoo des Falkland? Il est si curieux, si habile… Parviendra-t-il à sauver le monde d’où il vient? Dans ce second tome de la série Le monde du Lac-des-glaces, une confrontation houleuse se prépare entre deux espèces conscientes…