Parlons palettes [1]

La colorisation d’une illustration n’est pas toujours chose aisée, surtout si l’on cherche à rendre une atmosphère en particulier. L’un des trucs auxquels j’ai recours est d’emprunter une palette déjà présente dans une photographie, une illustration ou un tableau, et qui me paraît appropriée par rapport à ce que j’essaie de créer. Selon les outils informatiques de chacun, il est possible d’extraire une gamme de couleurs intéressante avec une pipette numérique, par exemple dans Photoshop. Par contre, des sites sur Internet peuvent faire le travail pour vous en analysant une image que vous téléversez. En voici deux exemples avec ce tableau de Gauguin.

Lire la suite