Production 2016 — Éditions Alire

ls_assfq1996_150pxYouppi, j’ai reçu ma copie de L’Année de la science-fiction et du fantastique québécois 1996 (l’ASFFQ pour les intimes) des Éditions Alire. L’illustration s’inspire d’une nouvelle de Daniel Sernine, le gagnant du Grand Prix de la science-fiction et du fantastique cette année-là. C’est un peu le concept de l’ASFFQ de mettre en couverture une illustration inspirée d’une publication du gagnant du prix. Dans la nouvelle, le sphinx était une femme, mais comme sur les quatre illustrations que je devais faire pour Alire (les années 1993 à 1996 de l’ASFFQ) deux montraient déjà des personnages féminins, j’ai opté pour un beau bonhomme. Je conviens que le sphinx est plus grec qu’égyptien, mais eh…

ASFFQ 1996 couleur

Lire la suite

Parutions 2016 — Vents d’Ouest [2]

Le Héros - Olivier DescampsLe roman Le Héros vient de paraître chez Vents d’Ouest avec l’une de mes couvertures. J’avais réalisé celle du roman précédent, Le Némésis, et il s’agissait de reprendre le même personnage — une chose qui n’est pas toujours facile à réaliser quand on vise une certaine ressemblance tout en créant une nouvelle image. Pour assurer l’uniformité, j’ai aussi réutilisé la même palette.

Le final diverge pas mal des esquisses que j’avais réalisées comme coup d’essai. D’une façon comme d’une autre, le jeune homme ne se devait pas d’avoir une tête trop sympathique, car comme « héros » il est assez particulier dans cette histoire.

En plus grand, voici ce que ça donne :

Le Héros - Olivier Descamps
Le Héros – Version couleur

Lire la suite

Cartes d’art

Voilà un truc que j’ai fait il y a quelques années et que j’ai redécouvert au fond d’une boîte. Il s’agit d’un jeu de cartes dont je me suis servie comme support pour faire du collage d’art. Les figurines sont des céramiques faites au fil des ans et que j’avais prises en photo. Au départ, je voulais effectuer un transfert à l’acrylique, mais la procédure s’avérait un peu fastidieuse avec autant de cartes, et je n’étais pas certaine du résultat que je voulais. J’ai donc imprimé les poupées sur du papier ordinaire avant de les découper et les coller sur un décor. Ce dernier a été réalisé avec de la peinture, divers types de papiers et des rubans.

Ce diaporama nécessite JavaScript.